Skip Navigation Links

Royautés imaginaires
Actes du colloque organisé par le Centre de recherche d'histoire sociale et culturelle (CHSCO) de l'université de Paris X-Nanterre sous la direction de Colette Beaune et Henri Bresc (26 et 27 septembre 2003)

A.-H. Allirot, G. Lecuppre, L. Scordia (eds.)
Add to basket ->
IV+227 p., 24 b/w ill., 160 x 240 mm, 2005
ISBN: 978-2-503-51916-6
Languages: French
PaperbackPaperback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 49,00 excl. tax
How to order?
Online content: http://dx.doi.org/10.1484/M.CSM-EB.6.09070802050003050109010606

L'imaginaire ne se réduit pas au chimérique, au non-être. Depuis l'Antiquité, artistes, poètes et philosophes pressentent qu'il procède du désir et appartient en premier lieu au registre de l'individuel : forces pulsionnelles, messages de soi à soi, le rêve et bientôt la création n'ont pas attendu le discours de la psychanalyse ou des diverses sciences de la culture pour forger leurs mondes autour de la réalité partagée. Les sociétés à leur tour se sont lancées par cette voie dans la quête de leur identité et ont assigné à leurs mythes le soin d'exprimer leur structure. Pour autant, le lecteur s'apercevra au fil des douze communications assemblées ci-après que les royautés évoquées ressortissent rarement du pur imaginaire et conservent jalousement un lien organique avec leur référent concret. Il conviendrait davantage de parler de la royauté comme objet d'imagination, en ce qu'elle représente le point de fixation suprême du désir.

Interest Classification:
Social Sciences
Anthropology
Medieval & Renaissance History (c.400-1500)
Medieval European history (400-1500) : main subdisciplines
Political & institutional history
Cultural & intellectual history
Religious history

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved