Skip Navigation Links

Le médiéviste et la monographie familiale: sources, méthodes et problématiques

M. Aurell (ed.)
Add to basket ->
310 p., 160 x 240 mm, 2004
ISBN: 978-2-503-51737-7
Languages: French
PaperbackPaperback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 50,00 excl. tax
How to order?
Online content: http://dx.doi.org/10.1484/M.HIFA-EB.6.09070802050003050107030707

Longtemps cantonnée à un cercle restreint de savants soldés par des mécènes en mal de reconnaissance sociale ou en quête d'exemption fiscale, puis rejetée par les courants historiographiques les plus novateurs du XXe siècle, la monographie familiale connaît de nos jours un regain de faveur parmi les médiévistes. L'irruption de la prosopographie en histoire sociale et le prestige retrouvé de la micro-histoire sont pour beaucoup dans cette évolution, favorable à l'éclosion d'études qui retracent le devenir d'un groupe familial déterminé. De nouvelles problématiques accompagnent ce changement épistémologique. En effet, l'arbre généalogique ne saurait plus cacher la forêt de l'histoire totale de la famille, conçue souvent comme le plus déterminant des éléments de tout système social. C'est à partir de sources diplomatiques, mais aussi d'écrits de nature généalogique, que le groupe de parenté et ses relations sont habituellement appréhendés par les chercheurs. L'étude de cette documentation exige des techniques érudites particulières, dont l'usage quotidien fait rarement l'objet d'une réflexion de méthode. Cette approche, en même temps concrète et abstraite, du métier de l'historien est au cœur de cet ouvrage.

Interest Classification:
Medieval & Renaissance History (c.400-1500)
Medieval European history (400-1500) : main subdisciplines
Political & institutional history
Religious history
Medieval European history (400-1500) : auxiliary sciences
Genealogy & prosopography

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved