Skip Navigation Links
L. Postel
Protocole des souverains égyptiens et dogme monarchique au début du Moyen Empire
Des premiers Antef au début du règne d'Amenemhat Ier

Add to basket ->
LX+424 p., 32 b/w ill., 220 x 280 mm, 2004
ISBN: 978-2-503-51648-6
Languages: French
PaperbackPaperback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 85,00 excl. tax
How to order?

La XIe dynastie occupe une place spécifique dans l'histoire de la monarchie égyptienne. En quelques décennies, une lignée de princes locaux, établie à Thèbes en Haute Égypte, loin des centres du pouvoir de l'Ancien Empire, parvient à étendre son autorité sur l'ensemble du pays et restaure le principe monarchique mis à mal durant la Première Période Intermédiaire. Cette restauration s'accompagne d'un renouvellement des formes d'expression du dogme royal qui doit s'adapter aux circonstances politiques du temps. Les mutations qui se produisent alors ne sont pas toujours faciles à appréhender en raison de la rareté des sources. S'appuyant sur un catalogue exhaustif, le présent ouvrage propose une analyse des protocoles royaux depuis les premiers Antef jusqu'au début du règne d'Amenemhat Ier. Ceux-ci constituent de pertinents indicateurs idéologiques : le contenu sémantique des noms choisis par le souverain lors de son avènement est significatif mais la morphologie même de la titulature apporte, comme sa mise en page, des éléments tout aussi révélateurs. Ils permettent ainsi de suivre l'évolution de l'idée monarchique depuis les premiers emprunts à la phraséologie royale traditionnelle par le(s) nomarque(s) Antef jusqu'à l'adoption d'un protocole classique à cinq unités par Nebhépetrê Montouhotep II et ses épigones. Le règne de Nebhépetrê marque un tournant décisif. Les trois titulatures successivement portées par le souverain témoignent d'une intense réflexion sur le dogme royal. On assiste à une transposition de modèles héliopolitains à Thèbes et à l'élaboration d'une théologie calquée sur celle de la métropole religieuse du Nord, dépositaire de la légitimité monarchique, autour du dieu Amon-Rê. Contrepartie méridionale d'Héliopolis, Thèbes s'affirme comme le lieu d'intronisation du roi dans le Sud et la remise en vigueur du nom de couronnement consacre la résurgence d'une monarchie d'essence divine à part entière. Le système théologique et royal instauré par Nebhépetrê restera le fondement de la royauté égyptienne pour plusieurs siècles.

Interest Classification:
Classics, Ancient History, Oriental Studies
Ancient history & archaeology: Africa & Asia
Egypt & North Africa

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved