Skip Navigation Links
Burgundica (BURG 9)
P. Gresser
La gruerie du comté de Bourgogne aux XIVe et XVe siècles

Add to basket ->
XVIII+366 p., 156 x 234 mm, 2004
ISBN: 978-2-503-51621-9
Languages: French
PaperbackPaperback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 70,00 excl. tax
How to order?
Online content: http://www.brepolsonline.net/action/showBook?doi=10.1484/M.BURG-EB.5.105844

Créée dans la première moitié du XIVe siècle, la gruerie du comté de Bourgogne fut un office ayant pour but d'administrer et de gérer les eaux et forêts princières, c'est-à-dire faisant partie du domaine comtal. Ce livre, premier volet d'un triptyque consacré à l'institution, doit son origine à une constatation générant une interrogation.
Alors que la Comté était largement pourvue en bois, rivières et étangs, comment apparut et se développa une structure administrative, spécialement conçue pour mieux prendre en compte des composantes essentielles du milieu naturel, encore que les étangs résultaient du travail de l'homme ? Grâce à une abondante documentation, surtout comptable, il est possible de retracer dans le long terme (1335-1490) l'évolution, les rythmes des changements et de déceler leurs acteurs.
En effet, comme bien d'autres régions la Franche-Comté subit une série de difficultés, caractéristiques en partie du bas Moyen Âge. Or l'histoire du ressort et du personnel de la gruerie pendant un siècle et demi laisse l'impression d'un office qui naquit et s'épanouit indépendamment du contexte difficile dans lequel il évolua, à l'exception de la période de la souveraineté française (1477-1493), marquée par la dilapidation du domaine comtal par Louis XI et Charles VIII.
Après une période de gestation au cours de la première moitié du XIVe siècle, le développement de l'institution consista à incorporer des terres princières au sein de l'office et de le doter d'un personnel adéquat. Malgré la politique de centralisation conduite par les comtes de Bourgogne, les eaux et forêts domaniales ne relevèrent jamais toutes de l'administration, qui avait vu le jour pour elles.
Au-delà de la présentation des officiers (gruyers et leurs collaborateurs), la gruerie du comté de Bourgogne pose la question de la spécificité de l'histoire comtoise. Rattaché au Saint Empire romain germanique depuis 1032, le comté de Bourgogne fut pour l'essentiel de civilisation française, et c'est en vain que l'on chercherait la moindre influence germanique dans l'office responsable des eaux et forêts princières. C'est du côté du royaume de France et en particulier de la Bourgogne ducale qu'il faut aller chercher les origines de l'institution, qui perdura jusqu'au XVIIe siècle.
Par ailleurs, l'étude de l'office s'inscrit dans une démarche dépassant les cadres de l'histoire régionale. D'une part, en apportant une contribution à l'histoire forestière après la période des grands défrichements, qui a beaucoup plus retenu l'attention des historiens que l'époque marquée par la fin du développement considérable de l'espace agricole aux dépens de la sylve. D'autre part, en présentant des réserves piscicoles différentes des étangs des régions voisines (Bourgogne ducale et la Dombes, par exemple), où la pêche et la vente du poisson alternaient avec la culture pendant l'assec. Mais la collecte des données et leur exploitation pour traiter de tels thèmes n'auraient pas leur véritable signification sans l'analyse de la structure administrative dont sont issues des sources quantitatives et sérielles d'une remarquable richesse, autorisant une réflexion sur les rapports entre l'homme et son environnement.

Interest Classification:
Medieval & Modern (Indo-European) Languages & Literatures
Comparative & cultural studies through literature
Cultural studies (general & theoretical)
Medieval & Renaissance History (c.400-1500)
Medieval European history (400-1500) : local & regional history
Low Countries
Medieval History (400-1500) : subperiods
Late Middle Ages (c.1300-1500)

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved