Skip Navigation Links
Corpus Christianorum

La théologie byzantine et sa tradition
Tome II (XIIIe-XIXe s.)

C. G. Conticello, V. Conticello (eds.)
Add to basket ->
IV+1029 p., 155 x 245 mm, 2002
ISBN: 978-2-503-51061-3
Languages: French
HardbackHardback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 150,00 excl. tax
How to order?

Malgré le rôle prépondérant de la religion dans la vie millénaire de l’Empire byzantin, la théologie byzantine et sa tradition restent relativement peu étudiées. Pourtant, une partie importante de la littérature théologique byzantine est depuis longtemps accessible aux chercheurs. Et, plus récemment, les grandes collections de textes telles que le Corpus Christianorum, Series Graeca (Turnhout), les Sources chrétiennes (Paris) ou les Patristische Texte und Studien (Berlin - New York), lui accordent une place considérable. Pour s’orienter dans cette abondante littérature, les spécialistes possèdent depuis plusieurs années la synthèse désormais classique de H.-G. Beck (1959), à laquelle il faut joindre maintenant l’ouvrage fondamental de G. Podskalsky (1988), qui s’inscrit dans sa suite et la complète pour la période dite de la Turcocratie (1453-1821). Conçus comme des répertoires encyclopédiques, ces ouvrages offrent une vision panoramique du domaine. Aussi, pour saisir pleinement la démarche et la pensée individuelles des théologiens byzantins et post-byzantins, la recherche doit-elle à présent franchir une nouvelle étape.

C’est dans ce but qu’a été entreprise la réalisation de LA THÉOLOGIE BYZANTINE ET SA TRADITION, avec des articles substantiels consacrés à ses personnalités majeures, du VIe au XIXe siècle (volumes I & II). Un troisième volume portera sur l’histoire ecclésiastique et la théologie du monde orthodoxe non grec, considéré par pays ou zones linguistiques.

Premier ouvrage de ce genre au niveau international, LA THÉOLOGIE BYZANTINE ET SA TRADITION a été mise en chantier en 1993 par Carmelo Giuseppe Conticello (CNRS) et Vassa Conticello (EPHE) dans le cadre des activités du « Centre d’études des religions du Livre ». Sa réalisation est le résultat de la collaboration étroite d’une centaine de spécialistes — patristiciens, byzantinistes, orientalistes, théologiens, philologues, historiens, biblistes, canonistes — de 14 pays : Allemagne, Autriche, Belgique, Canada, Espagne, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Grèce, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Russie, Yougoslavie. L’ambition première de l’ouvrage est d’aborder le domaine théologique byzantin à travers ses forces vives, les théologiens, perçus comme des sujets porteurs d’une expérience spirituelle riche et vivante, dont la production compte parfois parmi les chefs-d’oeuvre de la littérature théologique universelle. Sa seconde ambition est de considérer ce domaine dans toute son extension, aussi bien chronologique que géographique, la coupure historique de 1453, date de la chute de Constantinople, ne marquant pas la fin de cet univers de pensée qui continue de vivre dans l’Orthodoxie moderne et contemporaine.

A travers quarante articles monographiques de cinquante à cent cinquante pages, LA THÉOLOGIE BYZANTINE ET SA TRADITION se propose d’offrir au monde universitaire et au public cultivé une première mise au point d’envergure et un instrument de travail fondamental. C’est la raison pour laquelle un soin particulier a été accordé à la prosopographie, à la constitution d’un répertoire complet des oeuvres de chaque théologien considéré — cette section constitue l’esquisse d’une Clavis Auctorum Byzantinorum, sur le modèle de la Clavis Patrum Graecorum de M. Geerard —, au repérage des manuscrits pour les oeuvres inédites, à l’exhaustivité et à la présentation critique des bibliographies en langues occidentales et orientales, à l’élaboration d’index détaillés. Pour illustrer l’exposé sur la doctrine des auteurs présentés, partie centrale de chaque contribution, l’ouvrage rassemble également un grand nombre de textes, traduits pour la première fois ou édités critiquement. Dans le même esprit, le troisième volume accordera une attention particulière à la prosopographie et à la présentation critique d’une bibliographie le plus souvent inaccessible au public occidental.

L’ouvrage s’adresse en premier lieu aux spécialistes (patristiciens, byzantinistes, historiens des religions, théologiens, médiévistes, orientalistes, slavisants ...), mais son caractère de "somme", ses bibliographies critiques et ses nombreuses traductions d’écrits théologiques, le rendent également indispensable aux étudiants et à toute personne intéressée par le christianisme grec, oriental et slave.

Les langues de publication sont le français, l'allemand, l'anglais, l'italien, l'espagnol.

Table of Contents

Plan détaillé du volume II

1. Gregorio il Sinaita (Antonio Rigo), 2. Gregory Palamas (Robert E. Sinckewicz), 3. Gregorio Akíndinos (Juan Nadal Cañellas), 4. Nicola Cabasilas Chamaetos (Yannis Spiteris, C. G. Conticello), 5. Mark Eugenikos (Nicholas Constas), 6. Georgios Gennadios Scholarios (Franz Tinnefeld), 7. Jérémie II Tranos (Christian Hannick, Klaus-Peter Todt), 8. Kyrillos Loukaris (Klaus-Peter Todt), 9. Dositheos II. von Jerusalem (Klaus-Peter Todt), 10. Eugène Boulgaris (Daniel Stiernon), 11. Nicéphore Théotokès (Vasilios Makrides, Vassa Conticello), 12. Nicodemo Agiorita (Elia Citterio), 13. La Philocalie et ses versions (Vassa Conticello, Elia Citterio).

Review

"C’est une œuvre majeure et unique, fruit d’une dizaine d’années de travail, que proposent au public les Editions Brepols ... D'ores et déjà, cette Théologie byzantine s'affirme comme un ouvrage de référence de dimension internationale, indispensable dans toute Bibliothèque d'Université aux côtés des grandes encyclopédies d'histoire des religions ou des Claves patrum." (B. Pouderon dans: Revue des Etudes Grecques, 2003, n° 116, 49)

"El presente segundo volumen, tras diez años de intenso y minucioso trabajo, es una garantía de la seriedad y éxito de esta obra." (E. Peña in: Archivo Teológico Granadino, vol. 67, 2004, p. 313)

"L'ouvrage contribuera au développement de la discipline, incitera à l'exploration des manuscrits et à la recherche des textes, ravivera l'intérêt pour la théologie, spécialement en ces temps où le fait religieux s'est inscrit de manière péremptoire à l'ordre du jour. La Revue des études byzantines (...) ne peut que se réjouir de la parution d'un tel ouvrage et lui souhaiter, pour le bien de nos disciplines, la plus large diffusion." (A. Failler dans: Revue des études byzantines, vol. 62, 2004, p. 281-283)

"(...) these volumes certainly belong in every university and scholarly library." (J. van Rossum in: St. Vladimir's Theological Quarterly, Vol. 50, Nos. 1-2, 2006, p. 161-162)

"Le premier résultat – le vol. II, paru avant le vol. I – est tout à fait impressionnant : il permet un accès à la fois sûr et facile à un univers jusqu’ici peu étudié, surtout en Occident, et la comparaison avec la Clavis Patrum Graecorum de M. Geerard suggérée quelque part dans la « Préface » est des plus justifiées ... Le présent ouvrage s’adresse en premier lieu aux théologiens, mais il est loin d’être dépourvu d’intérêt pour ceux qui s’occupent de manuscrits grecs : ainsi, on renverra désormais à La Theologie byzantine et sa tradition pour tous les textes des auteurs traités, et, lorsqu’il s’agit d’ouvrages inédits ou publiés partiellement, on y trouvera la liste des manuscrits connus." (J. Declerck dans: Scriptorium, vol. 157.1, 2003, p. 144)

"Insgesamt haben wir ein neues, wertvolles Referenzwerk vor uns, das der Aufarbeitung weiterer Autoren den Weg bereitet." (G. Podskalsky, in: Byzantinische Zeitschrift, vol. 97, 2004, p. 202)

"These volumes will become indispensable works of reference for all interested in the tradition of Byzantine theology ... The real interest of this volume lies in the immense detail it provides, and it is scarcely possible to do more than mention the wealth of detail in a brief review." (A. Louth, in: The Journal of Theological Studies, vol. 55, 2004, p. 392-393)

    "È difficile render conto dei pregi di quest’opera, che completerà i servigi resi agli studi da strumenti quali le Claves e la Bibliotheca Basiliana Universalis. I meriti più evidenti stanno nell’impianto generale (che ha finalmente superato la dimensione della "voce" di enciclopedia o repertorio), nell’aggiornamento e nella completezza dei dati." (E. V. Maltese, in: Medioevo greco, vol. 4, 2004, p. 322)

    "Por ser la primera obra de estas características está destinada a convertirse, desde el momento de su salida a la luz editorial, en un clásico de consulta obligada." (M. López Salvá, in:  Erytheia, vol. 25, 2004, p. 335)

    Series Branch:
    Corpus Christianorum
    Corpus Christianorum - Claves - Subsidia
    La théologie byzantine
    Interest Classification:
    Religion (including History of Religion) & Theology
    Christian Theology & Theologians
    Eastern Fathers
    Classics, Ancient History, Oriental Studies
    Greek literature
    Greek literature of the Early Christian church
    Byzantine Greek literature

    Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved