Skip Navigation Links

La Salle aux Trésors. Chefs-d'oeuvre de l'Art Roman et Mosan

C. Dumortier (ed.)
Add to basket ->
184 p., + 108 ill. couleurs, 210 x 297 mm, 1999
ISBN: 978-2-503-50850-4
Languages: French
HardbackHardback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 55,00 excl. tax
Discount price: EUR 36,00 excl. tax (valid until 31/01/2015)
How to order?
La Salle aux Trésors du Musée du Cinquantenaire présente des oeuvres médiévales comptant parmi les plus belles, les plus précieuses et les plus rares conservées aux Musées Royaux d'Art et d'Histoire. Nombreuses sont les pièces qui proviennent de trésors d'église comme celui de Tongres ou de Maastricht. L'art Mosan, qui fut florissant entre 950 et 1250 et dont le musée possède une collection mondialement reputée, constitue la base de cette collection. Celle-ci rassemble, en effet, un ensemble unique de pièces d'orfèvrerie, de sculptures polychromes et d'ivoires précieux. L'art Mosan, comme son nom l'indique, est originaire de la vallée de la Meuse: les centres principaux furent Liège, Aix-la-Chapelle, Maastricht, Cologne et Stavelot. Il fut fortement influencé par les styles carolingien, ottonien, byzantin et antique et fut particulièrement florissant aux XIIe et XIIIe siècles. Les pièces principales sont, sans aucun doute, le chef reliquaire du Pape Alexandre, daté de 1145, et le superbe autel portatif de Stavelot de 1160 environ. Ce dernier est décoré de scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament. Ce sont des reliquaires de grande valeur réalisés, en cuivre et en argent doré, en laiton, ornés de pierres précieuses et émaux. Le culte des reliques était particulièrement développé au Moyen Age. Pour transporter et conserver celles-ci, les orfèvres de l'époque ont réalisé des coffrets, des croix ou des reliquaires somptueux. Leur conservation a exigé l'aménagement de salles aux trésors ou de sanctuaires dans les églises. Les deux plats de reliure en ivoire de Genoels-Elderen, uniques et célèbres dans le monde entier, datent du VIIIe siècle. Des tissus précieux, comme l'Antependium de Rupertsberg de 1230, font partie de l'ensemble: la soie rouge sert de support à une représentation d'Hildegarde de Bingen, resplendissante de beauté.
Interest Classification:
Fine Arts & Performing Arts
Art History (general)
Medieval art history

This publication is also distributed by: Sofédis / Sodis
Privacy Policy - Terms and Conditions © 2014 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved