Skip Navigation Links
S. Boissellier, B. Darbord, D. Menjot
Langues médiévales ibériques. Domaines espagnol et portugais

Add to basket ->
540 p., 156 x 234 mm, 2012
ISBN: 978-2-503-50470-4
Languages: French, Spanish, Portuguese
PaperbackPaperback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 49,00 excl. tax
How to order?

La Péninsule ibérique, qui est une unité géographique évidente (aux yeux des étrangers…), devient au Moyen Âge, une fois passée la phase d’unité wisigothique, une zone de particularismes politiques et de grande diversité culturelle. Cette complexité s’exprime particulièrement dans la variété des langues vulgaires.
Au sud, l’arabe joue un rôle notable dans la culture écrite – et c’est là une des principales originalités hispaniques par rapport au reste de l’Occident médiéval –, mais il voisine avec des dialectes romans dits « mozarabes », employés massivement dans la communication verbale. Au nord, la différenciation politique, entre le VIIIe et le XIIe siècle, renforce la diversification linguistique, avant que des processus d’expansion et de centralisation, entre le XIe et le XVe siècle, ne conduisent à la domination – au moins à l’écrit – des normes linguistiques castillane (dans le centre de la Péninsule) et galégo-portugaise (à l’ouest), aux dépens de dialectes qui leur sont de toute façon assez proches (léonais, navarrais, aragonais) et aussi aux dépens l’arabe. Enfin, à l’est, le catalan, qui franchit les Pyrénées, appartient aux langues d’oc, et les régions ibériques catalanophones, qui sont d’ailleurs d’une richesse documentaire sans pareille, ont une histoire très liée au monde Franc, depuis l’intervention carolingienne ; pour ces raisons, ce domaine linguistique est exclu de ce volume – comme le basque et l’arabe en tant que tel.
C’est de cette richesse que ce livre veut rendre compte. Sans être aussi précoce que les pour langues germaniques, l’emploi des langues vulgaires ibériques à l’écrit s’observe assez tôt, à partir du début et plus encore du milieu du XIIIe siècle, et surtout il devient rapidement massif, en complément du latin : il est donc essentiel, à qui veut étudier et comprendre l’histoire des populations médiévales de la Péninsule ibérique, d’accéder aux textes rédigés dans ces idiomes – d’autant plus que les écrits du bas Moyen Âge constituent, au moins autant qu’ailleurs, la plus grande masse de la documentation conservée. Dans ce but, le parcours proposé ici est triple :
-          les traductions en regard des textes originaux, avec leurs commentaires philologiques, permettent de s’initier rapidement aux règles linguistiques nécessaires à une lecture suivie
-          le choix des documents, qui tente de refléter ce qui subsiste – et même ce qui a existé – des textes médiévaux, et leur classement en fonction des pratiques sociales et culturelles offrent un panorama complet et représentatif des registres de langues, depuis les plus modestes chartes de ventes jusqu’aux récits de fiction les plus élaborés
-          les chapitres introductifs et les bibliographies de travail constituent un guide pour la recherche historique

L’ouvrage peut donc être utilisé par l’étudiant et le chercheur comme un manuel et comme un instrument de travail (un « atelier », selon la philosophie de cette collection), mais il peut servir aussi de « cabinet de curiosités » où l’honnête homme découvrira des langues sonores et savoureuses, un art d’écrire, bref l’essence même d’une culture.

Stéphane Boissellier est professeur d'histoire du Moyen Âge à l'Université de Poitiers. Bernard Darbord est professeur de langue et littérature espagnoles à l'Université Paris Ouest Nanterre. Denis Menjot est professeur d'histoire du Moyen Âge à l'Université Lyon 2.

Review

"Tant le choix et la sélection des textes ainsi proposés que la solidité et la qualité des commentaires historiques et philologiques font ainsi de ce volume un incontournable pour quiconque souhaiterait se familiariser avec la production scripturaire en langue vernaculaire aussi dense que variée de la péninsule ibérique. On ne saurait assez être gré aux auteurs d’avoir su mettre ainsi en exergue la diversité et la qualité de sources que certains médiévistes, obnubilés par la production en latin, ont parfois tendance à délaisser quelque peu(...)." (Vincent Challet, dans: Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], mis en ligne le 22 juin 2014,  URL : http://crm.revues.org/13255)

"Sin duda este manual permitirá al lector introducirse en una rica variedad de documentos hispánicos. (...) Obra concebida para un público francófono, será utilizada también con provecho por públicos de otras procedencias, tanto estudiantes como investigadores y también docentes." (Maria-Reina Bastardas i Rufat, dans: Revue de Linguistique romane, Tome 79, Nos 309-310, Janvier-Juin 2014, p. 220-223)

"(...) Langues médiévales ibériques: Domaines espagnol et portugais is an extremely well written, detailed, and fundamentally significant book. This book is clearly inspired by the works of pioneering scholars such as Menéndez Pidal but moves beyond such work, bringing a contemporary perspective from the state of the field of historical linguistics as related to medieval Iberia. (...) Boissellier, Darbord, and Menjot together have produced a much needed and outstanding work that should be carefully read by linguists, historians, and literary critics interested in medieval Iberia." (Yasmine Beale-Rivaya, in: Speculum, 89/3, July 2014, p. 745-746)

"Obgleich die Iberische Halbinsel grundsätzlich einen Raum darstellt, den deutsche Mediävistinnen und Mediävisten untersuchen, kann nicht davon gesprochen werden, dass diese eines ihrer Hauptinteressengebiete darstellt. Gerade das relativ kleine und am Rande Westeuropas liegende Portugal wurde bisher nur in geringem Maße beachtet. Daher ist zu hoffen, dass dieser hervorragende Band, der den Einstieg in zwei bedeutende Sprachen der mittelalterlichen Iberischen Halbinsel sehr erleichtert sowie gleichzeitig den dortigen Quellenreichtum eindrücklich vor Augen führt, zahlreiche Anreize liefert, Kastilien und vor allem Portugal eine gesteigerte Aufmerksamkeit zu schenken." (Alexander Neumann, in: Francia-Recensio 2016/2 | Mittelalter – Moyen Âge (500–1500), http://www.perspectivia.net/publikationen/francia/francia-recensio/2016-2/ma/boissellier_neumann)

Interest Classification:
Medieval & Modern (Indo-European) Languages & Literatures
Romance languages
Spanish language, grammar & dictionaries
Portuguese language, grammar & dictionaries
Romance literatures
Spanish literature
Portuguese literature

This publication is also distributed by: Sofédis / Sodis
Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved