Webshop is currently closed...
Skip Navigation Links
Corpus Christianorum
Gregorius Nazianzenus
Opera: versio Arabica antiqua
III: Oratio XL (Arab. 4)

J. Grand'Henry (ed.)
XXXVIII+378 p., 155 x 245 mm, 2005
ISBN: 978-2-503-40571-1
Languages: Greek, French
HardbackHardback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 210,00 excl. tax
How to order?

Ce nouveau volume du Corpus Nazianzenum est consacré à l'édition de la version arabe du discours 40 de Grégoire de Nazianze. On sait que Grégoire l'a prononcé pour inciter au baptême à un âge précoce. Il est étroitement lié dans la tradition grecque aux discours 38 sur la Théophanie et 39 sur la Fête des Lumières. L'édition critique de la version arabe de ces deux derniers discours est en cours de préparation par les soins de Madame L.Tuerlinckx, qui a déjà édité la version arabe des discours 1, 45 et 44.

L'édition critique de la version arabe du discours 40 que nous présentons ici permet d'identifier une proto-version syrienne grâce au fait qu'un des textes les plus anciens de la tradition arabe de Grégoire a subsisté pour le discours 40 dans le manuscrit de Milan, Biblioteca Ambrosiana, X 198 sup., daté du XIe siècle. Pour la première fois dans les éditions arabes de Grégoire, on peut relier, au moins pour le discours 40, la version du XIe siècle à celle contenue dans le manuscrit de la Bibliothèque Vaticane Sbath 648 (2), daté du XVIIIe siècle, manuscrit venant aussi d'un milieu syrien, mais dont on n'avait jusqu'ici aucun témoin à la fois proche par le texte et très antérieur par la date. Outre que la tradition arabe formée par les trois familles syro-sinaïtique, intermédiaire et égyptienne est maintenant bien confirmée, on s'aperçoit que la famille syro-sinaïtique se divise en sous-groupes qui semblent s'être développés parallèlement à une date ancienne (XIe, XIIe siècles). La comparaison du texte grec avec le texte arabe montre une fois encore l'extrême complexité des rapports qui existent entre la tradition grecque et les traditions orientales : l'histoire du texte de la version arabe du discours 40 montre que le texte arabe se rattache tant à la famille grecque n qu'aux familles grecques m et m'. Cependant tous les manuscrits arabes remontent bel et bien à un seul archétype du Xe siècle. 

Sur le plan linguistique, la langue des manuscrits se rattachant à la plus ancienne tradition textuelle est une variété qu'on peut appeler "pré-moyen arabe" encore passablement proche de l'arabe classique, tandis que celle des autres manuscrits (à partir du XIIIe siècle) fait partie d'un moyen arabe déjà normalisé.

La présente édition critique est complétée par un index lemmatisé qui permet des études variées sur le lexique, la morphologie et la syntaxe du moyen arabe chrétien et des études sur l'évolution du lexique des Arabes chrétiens avant la Renaissance littéraire et linguistique du XIXe siècle.

Series Branch:
Corpus Christianorum
Corpus Christianorum Patristic Greek Series
Corpus Christianorum Series Graeca
Interest Classification:
Religion (including History of Religion) & Theology
Christian Theology & Theologians
Eastern Fathers
Classics, Ancient History, Oriental Studies
Greek literature
Byzantine Greek literature

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2014 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved