Skip Navigation Links
R. G. Newhauser
The Treatises of Vices and Virtues in Latin and the Vernacular

Add to basket ->
205 p., 160 x 240 mm, 1993
ISBN: 978-2-503-36068-3
Languages: English
PaperbackPaperback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 55,00 excl. tax
How to order?
Newhauser's work on the genre of the treatise on vices and virtues is, in effect, an attempt to resolve a paradox of modern scholarship. We have witnessed, in the past thirty years in particular, a rapid growth in the number of studies on the vices and virtues in the Middle Ages and on individual vices or virtues or on works containing information about them - and nevertheless there is almost no scholarship on the tractatus de vitiis et virtutibus as the one medieval genre devoted exclusively to these moral constructs. Newhauser, thus, has taken on the task of establishing the genre, more or less for the first time, and this pioneering work has also essentially influenced the goals of his volume: if it is impossible at this stage to assess with finality the problems involved in the transmission of representatives of the genre due to their overwhelming number and the incompleteness of bibliographic aids to collections of medieval manuscripts, one can nevertheless begin to sketch the outlines of the genre, its historical development, and its importance within the corpus of medieval religious literature in sufficient detail and with enough attention to genre theory to serve as a guide for future research in this vast field of literature and to draw attention to some of the areas in which medievalists have much to gain by further investigations of representatives of the genre.
Cet ouvrage traite du genre littéraire connu sous le nom de traités sur les vices et les vertus. Il comble une lacune, car il n'existe pratiquement pas d'étude scientifique sur ces traités, bien que ceux-ci constituent le seul genre médiéval consacré exclusivement à ces concepts moraux. S'il est impossible, actuellement, d'établir avec précision les problèmes soulevés par la transmission des témoins à cause de leur nombre imposant et de la déficience des outils bibliographiques menant aux collections de manuscrits médiévaux, on est cependant en mesure d'esquisser les caractéristiques du genre et son développement de manière suffisamment détaillée pour ouvrir la voie à l'étude de ce vaste domaine littéraire et pour attirer l'attention sur certaines difficultés que les médiévistes rencontrent dans leurs recherches sur ce genre. Le genre littéraire décrit ici est typiquement chrétien. La culture juive n'a produit que relativement peu de textes de ce type, alors qu'elle partage avec le christianisme bien d'autres expressions de littérature éthique. Le grand nombre de traités sur les vices et les vertus en milieu chrétien tient essentiellement à l'évolution particulière de l'histoire de la théologie catholique: tout d'abord par le développement d'une spiritualité ascétique monastique, ensuite par l'importance grandissante d'une doctrine de la pénitence et de la confession auriculaire, deux évolutions dans lesquelles la double structure des sept (ou huit) péchés capitaux et leurs compléments moraux a joué un rôle majeur. En général, la littérature arabe du moyen âge n'a pas non plus produit des parallèles avec le genre décrit dans le présent volume. L'auteur n'a pas tenté d'écrire une histoire littéraire des concepts de vices et de vertus courants en théologie morale dans le moyen âge chrétien. Il a fait un premier pas dans l'examen des principes organisateurs et des sources d'inspiration des traités de virtutibus et vitiis, et seulement dans
Interest Classification:
Philosophy
Branches of Philosophy
Ethics & moral philosophy
Medieval & Renaissance History (c.400-1500)
Medieval European history (400-1500) : main subdisciplines
Religious history

This publication is also distributed by: ISD
Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved