Skip Navigation Links
T. Cardon
Pour une approche anthropologique des usages monétaires médiévaux (France du Nord, XIIe-XVIe siècle)

approx. 392 p., 220 x 280 mm
ISBN: 978-2-38185-021-4
Languages: French
HardbackHardback
The publication is in production.The publication is in production. (05/2021)
Retail price: approx. EUR 50,00 excl. tax
How to order?

Les monnaies sont ici considérées non comme un support neutre de l’économie mais comme des objets dont la matérialité est un ressort essentiel de leurs usages. Les fouilles archéologiques sont à ce titre une source de premier plan puisqu’elles permettent, au prix d’une méthodologie adaptée, d’observer les monnaies réellement employées dans des contextes précis. Pourquoi choisit-on telle monnaie pour tel usage et en quoi ce choix a-t-il un sens ?

L’étude fine de cas bien documentés permet d’aborder des usages aussi différents que le paiement des salaires, la gestion des monnaies à l’échelle domestique, la formation des dépôts monétaires ou le dépôt d’une monnaie dans une sépulture. Le but est de mettre en place des clés d’interprétation en archéo-numismatique et de souligner les limites de ces hypothèses, mais aussi de proposer des pistes pour une lecture anthropologique des usages monétaires sur la longue durée. Les théories de l’anthropologie économique fournissent à ce titre des modes d’interrogation particulièrement efficaces. Dans cette perspective, la dernière partie de ce travail est l’occasion d’une analyse plus théorique.Les monnaies sont ainsi organisées en systèmes de valeur qui sont loin d’être strictement économiques mais avec lesquels les acteurs peuvent sans cesse jouer pour donner du sens aux situations.

Table of Contents

Remerciements
Abréviations
Introduction
Chapitre I - Cadre, sources, méthodes
Cadre du travail
Cadre spatial
Cadre chronologique
Cadre socio-économique

Sources
Monnaies isolées en contexte archéologique
Définition; Documentation utilisée; Représentativité des monnaies isolées;
Quels facteurs influent la représentativité des monnaies isolées ?
Dépôts monétaires en contexte archéologique
Définition; Documentation utilisée; Quelques aspects critiques
Sources écrites
.
Une utilisation très ponctuelle; D’une mention aux monnaies : l’exemple de la solde sous le Premier Empire
Sources numismatiques
Critique globale des sources
Structure de la masse monétaire médiévale
L’ère du denier (IXe-XIIIe siècle)
Trois strates : l’or, l’argent, le billon noir (XIVe-XVIe siècle)
Monnaie noire, monnaie faible, monnaie fiduciaire
Imitation et trafic de monnaies noires aux XIVe-XVe siècles
Les méreaux

Parti pris théorique
La monnaie comme pur intermédiaire des échanges ?
Première brèche : aux origines de la monnaie occidentale
Deuxième brèche : retour sur les « paléo-monnaies »
Troisième brèche : le marquage des monnaies contemporaines
Qu’est-ce alors que la monnaie ?

Chapitre II - Obtenir des monnaies
Monnaies et chantiers de construction : point méthodologique
L’abbaye de Saint-Martin-de-Boscherville et autres sites normands (J. C. Moesgaard)
Durée de circulation et date de perte
Durée de circulation d’un type monétaire; Estimer un degré d’usure; Degré d’usure et durée de circulation

Variations globales de la masse monétaire
Premiers indices du salariat : XIe-XIIe siècles
Le corpus : abbayes, églises, fortifications
Des abbayes; Une chapelle et des églises; Des fortifications ?; Là où ça ne fonctionne pas; Quelle réalité pour les pics de construction ?
Quelles monnaies pour quels usages ?
Pics de construction et salariat; Les frappes monétaires et le financement des grands chantiers; Des monnaies spécifiques pour les salaires ?

Les méreaux de salaire dans la construction (fin XIIe – mi-XIVe siècle)
Le corpus : fortifications royales, fortifications communales
Des fortifications précoces (fin XIIe-début XIIIe siècle); L’apport des textes du nord de
la France (XIIIe siècle); Des méreaux de salaire parlants (XIVe siècle)
Mise en place et usage des méreaux de salaire (XIIe-XIVe siècle)
Une origine commune ? Les chantiers de fortifications sous Philippe Auguste; Extension
de cette pratique à d’autres secteurs économiques (XIVe siècle); Un éclairage tardif : les méreaux de salaire aux XVIIe et XVIIIe siècles; Quels usages : bon de comptabilité ou monnaie « privée » ?; Les méreaux, une monnaie « populaire » ?

La monnaie faible : un outil pour le salariat.
Monnaies noires et salariat dans la construction.
Le corpus : églises, forteresses, prieurés, résidence d’élite; L’apport des comptabilités
Monnaies noires et salariat dans la proto-industrie
Le salaire des ouvriers de la laine (Florence, XIVe siècle) ; La draperie et le trafic de monnaies noires (XIVe-XVe siècles)
Les raisons du succès
Une spéculation sur les monnaies fiduciaires pour les centres payeurs; Les dépôts de
monnaies noires : des réserves de payeurs ?; Le point de vue des salariés
Monnaie, salariat et contrôle social
Chapitre III - Économie domestique
Pourquoi rien ou presque avant le XIIe siècle ?
Le corpus étudié
État de la recherche
Classification des monnayages; Circulation monétaire; Usages des monnayages
Aperçu par périodes
Les monnaies mérovingiennes (Ve-VIIIe siècle), grandes absentes; Les monnaies romaines sur les sites alto-médiévaux ; La période carolingienne (fin VIIIe – mi-Xe siècle); Le Moyen Âge central (mi-Xe – XIIe siècle)
Quelques axes de recherche
Quelles monnaies perd-on ?; Sur quels sites perd-on des monnaies ?; À quels moments perd-on des monnaies ?; Dans quel contexte perd-on ou trouve-t-on des monnaies ?; Quelle monétarisation pour le haut Moyen Âge ?
Le corpus : autour de Dracy
Baubigny (Côte-d’Or), le village de Dracy (XIIe-XIVe siècle)
Présentation du site et des fouilles; Le corpus numismatique; La circulation monétaire en Côte-d’Or (XIe-XIVe siècle); Approche chronologique; Quelques maisons et leurs trouvailles monétaires

Quelques éléments de comparaison
D’autres villages; Des maisons isolées ou en petit hameau; Des résidences rurales d’élites

Aspects de la monétarisation des campagnes (XIIe-XVIe siècle)
Quand perd-on des monnaies ?
À l’échelle du village : les grandes tendances; À l’échelle de la maison : construction, vie quotidienne – 159 ; À l’échelle de la maison : la « bourse », un élément nouveau ?
Quelles monnaies perd-on ?
Des monnaies noires en nombre; Des monnaies d’argent et d’or plus discrètes; Pourquoi les jetons n’ont jamais servi de petite monnaie
Où perd-on des monnaies ?
Prototype de la maison paysanne de Dracy; Les pièces à vivre et ce qui en vient; Les resserres et autres zones de stockage; Les bâtiments agricoles
Dépôts monétaires : compter, gérer, cacher
Le corpus : quelques dépôts monétaires médiévaux
Onze dépôts monétaires en contexte archéologique; Quatre dépôts monétaires « de papier »
Compter, trier, cacher
Diversité des caches et des contenants; Trier les monnaies; Compter les monnaies
Gérer ses monnaies
Proposition d’une typologie des dépôts monétaires domestiques médiévaux; La division genrée des usages monétaires

Monnaies et économie domestique
Chapitre IV - Se séparer des monnaies
Les transactions quotidiennes
Le corpus
Bruère-Allichamps (Cher), les Varnes (fin XIVe-XVe siècle); Laon (Aisne), 6, 8, rue du Bourg, 12, 14, 14 bis, rue Franklin-Roosevelt (1450-1520 env.)  ; Laon (Aisne), place du Marché aux Herbes (1450-1540 env.) ; Troyes (Aube), campus universitaire de centre-ville (XVIe – mi-XVIIe siècle)
Réalité des petites transactions en numéraire
Chronologie; Quelles monnaies pour quels échanges ?; Les lieux des transactions quotidiennes; Un usage limité des monnaies noires

Les oblations
Les monnaies des sols d’église : pertes ou dépôts volontaires ?
Historiographie de la question en Europe; Quelques travaux pour la France
Le corpus
Aizier (Eure), léproserie Saint-Thomas (fin XIIIe-début XVIe siècle); Esquelbecq (Nord), église Saint-Folquin (XIVe-XVIIe siècle); Le Fresne (Marne), église de Saint-Hilairesur- Moivre (XIVe-XVIe siècle); Mâcon (Saône-et-Loire), église Saint-Clément (mi-XIIIe – XVIIe siècle); Senlis (Oise), église Saint-Pierre (XIVe-XVIIIe siècle)
Quatre aspects des oblations en numéraire (XIIIe-XVIIe siècle)
Approche chronologique; Églises rurales, églises urbaines; Du petit numéraire essentiellement, mais…; Des concentrations spatiales
Les monnaies offertes aux morts
Historiographie du sujet en France
Le mythe de l’obole à Charon; Monnaie « de passage » et monnaie « de représentation » dans l’Antiquité; Quelles perspectives pour la période médiévale ?
Le corpus
Un site exceptionnel : les monnaies de la léproserie de la Madeleine à Bernay; Une pratique habituellement peu attestée : trois exemples; Les sépultures de saints : les tombeaux de saint Roul et saint Druon
Les monnaies en sépulture : aspects et hypothèses
Quelle chronologie ?; Quels cimetières, quelles sépultures ?; Emplacement de la monnaie; Le choix : une petite monnaie; Les trouvailles de tombes de saints : trois pratiques distinctes; Une hostie pour la communion des morts ?

Facteurs économiques, facteurs symboliques
Chapitre V - Monnaies perçues, monnaies vécues
Marquage(s) des monnaies
Multiplicité de marquage
Monnaie chrétienne, monnaie royale, monnaie comtale; Les strates monétaires; La dénomination et le type monétaire; L’état de chaque exemplaire; L’unité, le nombre; La provenance
Trois évolutions
Une standardisation…; … et une diversification permanente; La déchéance du denier
Le denier parisis, Maître Pierre Pathelin et l’ambiguïté des marquages.
Le denier parisis et les aumônes du roi (XIVe-XVe siècles); Le denier parisis dans la farce de Maître Pierre Pathelin (vers 1450) ; Donner du sens aux situations
Monnaies et scènes sociales.
Construire une communauté
Scènes du premier type. Hiérarchiser une communauté; Scènes du deuxième type. Communier dans la communauté; Un modèle total ?
Englober les exclus
Scènes du troisième type. La figure de l’avare; Scènes du quatrième type. Dominer
en imposant des infra-monnaies
Un cinquième type de scène ? La juste affectation


Conclusions.
Conclusion de numismatique.
Repenser les classifications numismatiques ?
Les sens et la perception des monnaies

Conclusion d’archéo-numismatique
Des hypothèses à tester
Des hypothèses à préciser
Deux types de sites délaissés : châteaux et abbayes

Conclusion d’anthropologie des usages monétaires
Marquages et scènes sociales
Façons de dire, façons de faire.
Passer d’une scène à l’autre
Études comparées sur la très longue durée : les « monnaies de camps »

Conclusion d’épistémologie de la numismatique
Bibliographie
Index des contextes
Table des illustrations
Résumés

Interest Classification:
Medieval & Renaissance History (c.400-1500)
Medieval European history (400-1500) : auxiliary sciences
Archaeology

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2021 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved